En 1966, Zeltingen-Rachtig est l’une des premières communes du pays à poursuivre la réconciliation avec la France: le partenariat avec la commune de Saint-Florentin en Bourgogne est scellé. Les Bourguignons ont leur propre stand au festival de rue de Rachtiger. Serwe se souvient de l’une des foires annuelles de printemps à Saint-Florentin au début des années 80, où 600 bouteilles de vin de Moselle ont été bues: “À l’époque, elles devaient toutes être dédouanées.” Une autre rencontre traditionnelle a lieu chaque année à l’occasion de la fête de Barbara (4 décembre) en France. Sainte Barbara est la patronne des pompiers. Une délégation de barrages de Zeltingen-Rachtig participe régulièrement à ce festival.
Saint-Florentin a son propre stand au festival de la rue Rachtiger depuis 1996. Ici, des amis français proposent des spécialités bourguignonnes telles que des escargots, du fromage, des crêpes, du boeuf bourguignon, des gougères (sacs à langer au fromage) et des vins régionaux. Des voyages culturels et des visites mutuelles de clubs complètent le programme. La prochaine rencontre se fera en deux roues: le premier week-end de septembre, une délégation de 11 personnes prend part à la balade à vélo «Route du Fromage» à Saint-Florentin.
Les deux maires, Manfred Kappes et Yves Delot, saluent l’engagement de tous ceux qui se sont engagés dans le partenariat. Qu’il s’agisse de la communauté, du sport, de la musique et de nombreux autres domaines – le partenariat franco-allemand sera activement vécu.